Le Rémouleur


Mars 2012 au Rémouleur (Bagnolet)

mis en ligne le 5 mars 2012.

Les nouveaux horaires d’ouverture du local :
le lundi de 16h30 à 19h30, le mercredi de 16h30 à 19h30 et le samedi de 14h à 18h.

Le Rémouleur
106 rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

leremouleur ((A)) riseup . net
S’inscrire à la lettre d’info du local : https://lists.riseup.net/www/subscribe/leremouleur/

 

Lundi 5 mars à partir de 16h30
Rendez-vous du collectif « Prenons la ville »

Dimanche 11 mars à partir de 16h
Ciné-club : Les éclopés du rêve américain

Première séance à 16h :
Winter’s bone, film américain de Debra Granik (2010, 1h40, version originale sous-titrée)
Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks (Missouri) avec son frère et sa sœur dont elle s’occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n’a pas d’autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution.

Deuxième séance à 18h30 :
Half Nelson, film américain de Ryan Fleck (2006, 1h45,version originale sous-titrée)
Brillant professeur dans un lycée de Brooklyn, Dan Dunne enseigne l’histoire et la dialectique à des adolescents d’un quartier pauvre. Mais en privé, c’est un être tenaillé par le doute, en proie au désenchantement du monde, incapable de garder une quelconque attache sentimentale et dépendant de la drogue. Un jour après les cours, Drey l’une de ses jeunes élèves surprend son professeur en train de fumer du crack.
Contrairement à lui, elle est une jeune fille issue de la communauté noire, solide et pragmatique, sans doute par manque de choix : une mère accaparée par son travail, un père absent, un grand frère en prison pour trafic de drogue, et qui l’a confiée aux bons soins du caïd du quartier.

Samedi 17 mars à 13h
Manifestation contre les expulsions de logement et la restructuration urbaine M° Alexandre Dumas.
Le local sera exceptionnellement fermé

Lundi 19 mars à partir de 16h30
Rendez vous du collectif « Prenons la ville »

Mardi 20 mars à 19h
Projection de La stratégie de l’escargot, fiction colombienne de Sergio Cabrera, 1h56, 1993, version originale sous-titrée.
Les habitants d’un immeuble de la banlieue de Bogotá sont menacés d’expulsion. Ils décident de s’y opposer, d’abord de manière juridique puis par d’autres moyens.

Mercredi 28 mars à 19h30
Discussion avec le collectif des CAFards précédée de l’écoute du document sonore « n’avoue jamais » (20mn) qui accompagne le guide d’autodéfense sur les contrôles domiciliaires de la CAF.

RSAstes socle ou chapeau, chômeurs de fraîche ou longue date, salariés en pause ou en arrêt maladie,intermittents, intérimaires, mères ou pères isolés, précaires, étudiants avec ou sans allocation logement, employés au quart de smic avec ou sans papiers... Nous sommes des centaines de milliers. Pour les institutions nous sommes tous des fraudeurs. Afin de ne pas nous laisser écraser définitivement, il est temps de parler collectivement de ces problèmes et de ne pas rester cantonnés dans la sphère individuelle ou privée. Je me débrouille, tu te débrouilles, embrouillons-les. Organisons-nous ? Mais comment ?

Jeudi 29 mars à 19h
Permanence « Contre la psychiatrie »

Projection de « Fous à délier » (extraits) de Marco Bellocchio, 1975, suivie d’une discussion

Ce documentaire évoque le mouvement antipsychiatrique italien, mené principalement par Basaglia, qui déboucha en 1978 sur la loi 180 décidant de la fermeture des hôpitaux psychiatriques et de l’organisation de réseaux soignants au cœur des villes.

Mardi 3 avril à 19h
Soirée sur le conflit en Irlande du Nord
Projection du documentaire «  Irish Ways » d’Arthur Mac Caig (1988, 52mn) suivie d’une discussion.

Tourné dans les années 80, ce documentaire évoque le conflit d’Irlande du Nord et la militarisation de l’ensemble de la société. Des années 60 à sa fin officielle en 1998, ce conflit opposant communautés catholiques et protestantes et l’armée britannique a fait plus de 3500 morts, des dizaines de milliers de blessés. Il a profondément marqué cette région du nord de l’Irlande demeurée sous domination britannique après la partition en 1921 et l’indépendance du reste de l’île. Trop souvent réduite à une guerre de religions, la lutte menée par la communauté catholique et son armée clandestine (dont l’IRA est la branche la plus connue) est avant tout une lutte contre un mode de gestion colonial et une ségrégation sociale et spatiale. Les accords de 1998 ont officiellement mis fin au conflit et organisé le partage du pouvoir entre les principaux responsables politiques des deux camps mais la société nord-irlandaise n’est pas pour autant totalement pacifiée.

Les rendez-vous du collectif « Prenons la ville »
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose des moments de rencontres, d’échanges et d’organisation les 1er et 3ème lundis de chaque mois au Rémouleur.
L’après-midi, de 16h30 à 19h30 : c’est l’occasion de partager des informations sur le devenir de son logement et du quartier. De trouver des réponses collectives.
Le soir, à partir de 19h30 : une réunion permettra de faire ensemble le point sur l’avancée du projet et des problèmes qu’il entraîne ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons...
Contact : degage-onamenage AAA riseup.net

Les permanences « Sans papiers : s’organiser contre l’expulsion »
Tous les 1er samedi du mois, lors des permanences vous pourrez discuter et rencontrer des personnes ayant participé à la brochure : « Sans papiers : S’organiser contre l’expulsion. Que faire en cas d’arrestation ? », disponible sur http://sanspapiers.internetdown.org (brochure en cours de réactualisation du fait de nouvelles lois sur l’immigration). Il s’agit d’un guide pratique et juridique, écrit à partir d’expériences de luttes de ces dernières années, pour s’organiser contre les expulsions.

Ouverture d’une permanence « contre la psychiatrie »
Tous les derniers jeudi du mois, à 19h, il s’agit, à l’initiative du collectif Sans Remède, de créer un moment, un espace ouvert régulièrement où toute personne intéressée par la question de la psychiatrie pourrait venir, soit pour en écouter d’autres, soit pour poser des questions, soit pour s’exprimer elle-même…
Ce serait un lieu de rencontre, le lieu où une parole collective sur la psychiatrie pourrait s’élaborer, où un début de réappropriation sociale, et donc politique, de cette question pourrait exister.
Dans la médicalisation du monde qui se propage, le pouvoir psychiatrique est en première ligne. Comment résister – aussi – à la psychiatrie ? A chaque permanence, un minimum de support au débat sera proposé : du son, de l’image ou un exposé relativement court (ou une autre forme d’animation). Même si nous essayerons d’apporter des réponses aux questions concrètes, ou d’adresser à des interlocuteurs capables de le faire, cette permanence ne sera pas un lieu alternatif d’aide sociale. Pas plus qu’elle ne sera un lieu alternatif d’accueil ou de soins.
Contact : sans.remede AAA laposte.net

PDF - 559.1 ko
mars 2012 au Rémouleur