BROCHURES

Le petit manuel anti-pub montpelliérain

Le petit manuel anti-pub montpelliérain

Désobéir (première parution : novembre 2019)

Mis en ligne le 3 décembre 2019

Thèmes : Antipub (6 brochures)
Guides pratiques (58 brochures)

Formats : (HTML) (PDF,10.1 Mo) (PDF,10.1 Mo)

Version papier disponible chez : Infokiosque fantôme (partout)

Sommaire :

- I – Les panneaux et leurs emplacements
A – Arrêts de bus et de tram
B – Petites sucettes
C – Grandes sucettes
D – Panneaux numériques

- II – Les serrures et les clés
A – Clé biton
B – Clé de 6 percée
C – Clé créneaux
D – Clé trois points
E – Clé de 5 percée

- III – Ouverture
A – Avant d’ouvrir
B – Une fois ouvert
C – Disjoncter les panneaux sans les ouvrir


Fantômes modernes, changeant chaque semaine
Vivant de nos fantasmes, exploitant nos désirs
Leur triste influence nous façonnant sans peine
Pour rendre commercial le moindre des plaisirs

Piliers de ce monde mesquin, rempli de haine
Qui isole, fragilise, et réussit, sans rire,
À nous faire appeler des arnaques malsaines :
« Des opportunités dont il faut se saisir »

Ne sois plus un mouton, taille tes clés Allen
Ne tombe pas dans le panneau publicitaire
Ouvre le, vide le, chaque nuit réitère
Mets-y des poèmes que les rues en soient pleines

Avec ou sans cagoule, en allant au travail,
De retour de soirée, sobre ou aviné,
Seul·e, avec tes ami·e·s en rentrant d’un ciné
Pour que JC Decaux et Clear Channel s’en aillent

I – Les panneaux et leurs emplacements

A – Arrêts de bus et de tram

Deux entreprises se partagent les arrêts de bus et de tram : JCDecaux et Clear Channel. On trouve les panneaux JCDecaux sur toute la ligne 1 du tram (sauf l’arrêt du Corum) , sur toute la ligne 3 (sauf l’arrêt de la gare), sur la ligne 4 quand elle n’est pas partagée avec la ligne 2 et sur la plupart des arrêts de bus.
Les panneaux Clear Channel sont présents sur toute la ligne 2 (sauf l’arrêt de la gare), sur l’arrêt de la gare du côté de la ligne 3 et 4 et sur quelques lignes de bus excentrées.

Bus et tram JCDecaux : clé biton ou clé de 6 percée :

Sur les arrêts de tram Albert 1er et Louis Blanc, le cadre du panneau est noir :

Tram Clear Channel : clé de 5 percée

Les panneaux du Corum et de la gare ont un cadre gris

Bus Clear Channel : clé de 5 percée

Les panneaux sont plus difficiles à ouvrir, il est pratique d’utiliser une clé à pipe pour faire levier sur la clé Allen.

B – Petites sucettes

Les sucettes sont les panneaux que l’on trouve seuls dans la rue. La majorité sont des JCDecaux, on trouve quelques Clear Channel vers Occitanie et des Pizoni en dehors du centre.

Petite sucette JCDecaux

Il y a deux types de sucettes JCDecaux qui sont identiques à part pour l’emplacement de leur serrure.

Petite sucette JCDecaux, modèle serrure sur le côté : clé biton ou clé de 6 percée :

Petite sucette JCDecaux, modèle serrure sur le devant : clé 3 points ou clé créneaux.
Il faut parfois pousser le panneau vers la droite tout en tournant la clé.

Petite sucette Clear Channel : clé de 5 percée :

Petite sucette Pisoni : clé de 5 percée :

C – Grandes sucettes

On ne s’est pas encore beaucoup intéressé·e aux grandes sucettes.

Grandes sucettes JCDecaux : clé créneaux :

Grandes sucettes Clear Channel, Pizoni, Exterion : on ne sait pas encore comment les ouvrir :

D – Panneaux numériques

Nous n’avons pas encore trouvé comment les ouvrir. On peut utiliser du blanc de Meudon mélangé à de l’eau pour opacifier les panneaux. Cela se retire juste en passant la main, et n’est donc pas considéré comme une dégradation.

Panneaux numériques JCDecaux au sol et sur pied :

Panneaux numériques Mediagare à la gare St Roch :

II – Les serrures et les clés

Pour les clés réalisées à partir de clés Allen ou de clés à pipe, il vaut mieux se procurer le premier prix, cela suffit et elles sont plus faciles à tailler. Par contre les clés Allen en trousseau type couteau suisse sont souvent trop fragiles.

Dremel :

Mini-disqueuse :

Mini-meuleuse :

A – Clé biton

La serrure est circulaire, avec un petit renfoncement circulaire excentré. On peut réaliser la clé à partir d’une clé Allen de 6mm, en la taillant à l’aide d’une Dremel munie d’un embout mini-disqueuse ou mini-meuleuse. Il est aussi possible de la tailler à la lime (prévoir 2-3 heures).

Serrure et clé biton :

B – Clé de 6 percée

La serrure est hexagonale, avec une petite tige au centre.

On peut réaliser la clé à partir d’une clé Allen de 6mm, en creusant une rainure sur un côté avec une Dremel et l’embout mini-disqueuse. On peut aussi partir d’une clé nervus de 4 et limer l’extérieur en forme d’hexagone.
Il est possible bien que difficile de percer la clé avec une perceuse à colonne et des fraises spéciales métal. On peut également utiliser un tournevis de 5.5 en le coinçant entre la petite tige et une face. Cependant cela abîme la serrure, et n’est pas possible quand la petite tige est partie.
Les clés déjà percées que nous avons trouvées dans le commerce n’étaient pas assez profondes.

Serrure de la clé de 6 percée :

Clé Allen de 6 avec rainure :

Clé nervus 4 avec extérieur taillé :

C – Clé créneaux

On peut se servir d’une clé à pipe de 13 telle quelle. Cependant, parfois la serrure n’est pas bien centrée et la clé à pipe ne passe pas. Une autre solution est de tailler une clé à pipe de 11 en créneau avec la mini-disqueuse. Il est aussi possible d’utiliser un tube plastique PVC de 16 cm de diamètre, 25 cm de long. Cette vidéo illustre la méthode : https://vimeo.com/17864629. Il faut bien entrer le tube dans la serrure avant de tourner (si ça tourne sans emporter la serrure, c’est que le tube est mal enfoncé, ça ne va qu’abîmer le tube). On peut également imprimer l’embout avec une imprimante 3D et le clipser sur une clé Allen.

Serrure de la clé créneaux :

Clé créneaux taillée à partir d’une clé à pipe de 11 :

Clé créneaux imprimée avec une imprimante 3D :

D – Clé trois points

Le trou au centre de la serrure sert juste de guide, mais est nécessaire pour pouvoir facilement insérer les trois picots de la clé dans les trois trous de la serrure. On peut réaliser la clé à partir d’une clé à pipe de 8, en la taillant avec la mini-disqueuse, puis en collant une tige métallique du bon diamètre au centre avec du mastic. On peut aussi imprimer un embout avec une imprimante 3D, en laissant trois trous pour insérer les picots, que l’on peut faire avec des rayons de vélos, et un trou central pour la tige métallique. On clipse ensuite l’embout sur une clé Allen.

Serrure 3 points :

Clé 3 points à partir d’une clé à pipe de 8, d’une tige en métal et de mastic :

Clé 3 points imprimée avec une imprimante 3D :

E – Clé de 5 percée

La tige au centre de la serrure est plus courte que pour la serrure de la clé de 6 percée, et les clés Allen percées que l’on trouve dans le commerce fonctionnent ; il faut les chercher sous le nom clé Allen de sécurité. On peut aussi comme précédemment faire une rainure, moins profonde mais la clé étant plus petite, il faut être précis·e.

Serrure de la clé de 5 percée :

Clé Allen de 5 percée, achetée telle quelle :

Clé Allen de 5 avec rainure :

III – Ouverture

A – Avant d’ouvrir

Il peut être utile de vérifier dans un premier temps qu’il n’y ait pas de policier ou d’employé JCDecaux ou autre dans les environs. Les entreprises de publicités sous-traitent, il faut donc bien vérifier que personne n’est en train de changer les publicités. On peut repérer une poubelle où déposer les publicités, et l’ouvrir si besoin. Les poubelles de la ville s’ouvrent avec une clé à pipe de 8.
On peut alors sortir ses clés et actionner la serrure, sans ouvrir le panneau. On range ses clés, jette un deuxième regard et enfin on ouvre le panneau, retire la publicité, et le referme (7 secondes top chrono)

D’après nos expériences il n’est pas plus risqué de retirer les publicités le jour que la nuit, et il est possible d’agir à découvert malgré les caméras omniprésentes. Les fois où par malchance la police arrive au mauvais moment, ielles se contentent le plus souvent de confisquer une clé et de prendre votre identité. Il est important de souligner que vous n’avez rien dégradé, de rester poli. Mieux vaut ne pas avoir de drogues, de cutter ou de couteau sur soi au cas vous seriez placé·e·s en garde à vue. Vous pouvez dans ce cas faire une déclaration spontanée expliquant votre action en insistant encore une fois sur le fait que vous n’avez rien dégradé, puis suivre la règle d’or : ne rien déclarer. On peut se référer au « Manuel de survie en garde à vue » sur infokiosques.net.

Il peut être utile d’avoir préparé des réponses aux questions et remarques des passant·e·s qui reviennent le plus souvent : « Pourquoi vous faites-ça ? », « Vous nous imposez l’absence de publicités » ou « Mais des gens ont payé pour ça ! ». Le manifeste de l’association R.A.P. (Résistance à l’Agression Publicitaire) sur antipub.org fournit un argumentaire assez complet.

B – Une fois ouvert

Une fois le panneau ouvert, il suffit de tirer sur la publicité pour la retirer.
Dans le cas des sucettes défilantes, cela représente beaucoup de papier. Outre les publicités, il y a également dedans des amorces de plusieurs mètres en papier blanc de bonne qualité, qui peuvent être récupérées.

On peut disjoncter le panneau pour éteindre les néons, en soulevant délicatement le grand panneau blanc. Il est également possible de les tourner (attention à ce qu’ils ne se déboîtent pas). On peut retirer les plombs. Il arrive que le grand panneau blanc présent à l’intérieur se décroche. Pas de panique, il est juste posé sur les fixations, et se remet facilement.

Dans les sucettes JCDecaux, on trouve des boîtiers wi-fi, situés au centre des panneaux. Ils servent entre autre à prévenir l’entreprise quand un panneau est ouvert. On peut les retirer, ou juste retirer la carte SIM. 

Dans les panneaux de bus et de tram JCDecaux, on trouve parfois de petits boîtiers blancs avec des petits aimants puissants à l’intérieur.

Il est possible d’ouvrir depuis l’intérieur l’autre côté du panneau, en soulevant les deux petits crochets (par exemple en faisant levier avec une clé Allen).

Dans les panneaux JCDecaux, les serrures se dévissent à l’aide d’une clé plate de 10. Pour la serrure trois points et la serrure créneaux il faut également une clé plate de 7.

C – Disjoncter les panneaux sans les ouvrir

Chaque sucette JCDecaux, petite ou grande, et chaque panneau numérique sur pied possède un boîtier EDF pour lui seul. Il est ainsi possible d’éteindre les panneaux en disjonctant ces boîtiers. On peut les reconnaître grâce aux protections métalliques qu’a mis JCDecaux sur eux. Les boîtiers s’ouvrent simplement avec une clé ordinaire.

Pour les panneaux les plus souvent disjonctés et pour la totalité des panneaux numériques sur pied le boîtier est dans un coffret en acier. Certains sont fermés avec des cadenas qu’il est possible de crocheter (sur le site infokiosques.net : Les secrets du crochetage), d’autres sont condamnés (ciment dans les serrures par exemple).
On peut disjoncter le panneau quand il est entre deux publicités. On peut aussi le disjoncter puis le remettre en marche. Quand il se réinitialise à un moment il est entièrement blanc, on le ré-éteint à ce moment là.

IV - Tableau récapitulatif

Bon déboulonnage !

Désobéir

P.S.

Contact : desobeir@@@europamel.net
Version 2 - novembre 2019