BROCHURES

Contester ou cogérer ?

Anonyme , Des habitant⋅e⋅s du Tarn (première parution : octobre 2017)

Mis en ligne le 23 octobre 2020

Thèmes : Démocratisme, citoyennisme (45 brochures)
Environnement (40 brochures)

Contester ou cogérer ?
Sur la lutte contre le barrage du Testet à Sivens, et les leçons que l’on peut en tirer pour l’avenir des luttes territoriales

À la suite d’une introduction qui se penche sur l’histoire de la cogestion (réformiste) comme stratégie d’intégration (para)étatique des dynamiques contestataires (révolutionnaires), ce texte fait une analyse de la lutte contre le projet de barrage du Testet, à partir d’un récit chronologique de 2011 jusqu’à 2017.

« Comment penser les rapports, dans les luttes territoriales actuelles, entre leurs deux composantes essentielles, les forces de contestation (radicale) et les visées de cogestion (citoyenne) ? Ces deux attitudes peuvent-elles, comme on le souhaite souvent la bouche en cœur, se combiner et se renforcer, à quelles conditions et jusqu’à quel point ? Quels sont les dangers de ce genre d’alliance, et peut-on s’en prémunir ? Comment les autorités tirent-elles parti de cette division, et comment pouvons-nous en tirer parti ?
L’histoire de la lutte contre le barrage du Testet dans la forêt de Sivens (Tarn), et de l’évolution de sa composition, peut nous donner des éléments de réponse. Après une première phase de constitution de l’opposition, et de coopération étroite entre ses deux principales composantes, la violence croissante de la lutte sur le terrain a fait monter la tension entre elles. Finalement, l’État a repris la main sur le terrain en jouant la double stratégie de la carotte participative (pour la frange cogestionnaire de l’opposition) et du bâton répressif (pour ses éléments contestataires).
 »

Sommaire :
- Intro
- La cogestion se sait impuissante et suscite la contestation
- Les tensions montent de toutes parts
- La carotte de la démocratie participative et le bâton des milices fascistoïdes
- La composition explosive des luttes territoriales
- Bonus : Tract « Après les pyromanes, les pompiers ? Les dessous du "projet de territoire" de Sivens »