BROCHURES

Programme d’octobre 2015 de la Bibliothèque-infokiosque de St jean du Gard

bibliotheque152

Mis en ligne le 12 octobre 2015

Thèmes :

Formats : (HTML) (PDF,404.1 ko)

Version papier disponible chez : Bibliothèque 152 (St Jean-du-Gard)

Mercredi 7 octobre Rencontre autour des frontières. Nous sommes quelques un.es à nous être rendu.es au campement No Border de Vintimille cet été et souhaitons partager nos impressions et décrire brièvement la situation vécue là-bas. Mais surtout, nous voulons nous organiser concrètement afin d’élargir toutes les brèches qui nous permettrons d’abattre ces frontières qui nous entourent. Au delà de la charité et de tout esprit de représentation, notre soutien veut s’inscrire dans la lutte qui nous oppose à la gestion et l’exploitation de nos vies par un système autoritaire et marchand, celui qui opère à chaque recoin de notre planète...

Samedi 17 octobre Début d’un cycle de rencontres sur l’éducation et l’enfance avec l’association Dans les bois de Lasalle (lieu d’accueil alternatif pour les jeunes enfants, ayant pour objectif de vivre la nature, d’encourager la créativité, d’apprendre l’autonomie par l’autonomie, de cultiver l’enthousiasme pour apprendre...).

Projection du film L’arbre et le requin blanc (2015) de Rafaèle Layani à propos d’une école libre de Berlin. Il a été tourné pendant un an à la Freie Schule de Berlin et on y voit vivre, apprendre, imaginer, glander, délirer, des enfants en liberté. Ce film sera également projeté le lendemain, dimanche 18 octobre à partir de 19h à Lasalle, au local Le Ventilo, 40 rue de la Baraque. Les deux projections seront suivies d’une rencontre avec la réalisatrice.

Samedi 24 octobre Deuxième soirée sur l’éducation et l’enfance. Rencontre avec Patricia Dolié à propos de son livre Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?, éditions L’œil du souffleur, 2015. Il traite de la souffrance des enfants à l’école maternelle.
Depuis quelques années, je sais, je vois que la petit enfance, le plus jeune âge, celui qui va jusqu’à cinq ans s’il faut mettre une limite, ce premier état de l’humain glisse insensiblement vers une autre destinée qui ne ressemble plus à celle de l’enfant qui nous portons en nous, rêvé ou réel, présent ou passé. La fin d’une enfance se joue sous nos yeux et nous n’en voyons rien, nous n’en disons rien.

Toutes les soirées commencent à 19h, chacun ramène un peu à manger et à boire...

Bibliothèque-infokiosque
152, Grand’rue
30270 St Jean-du-Gard

bibliotheque152