Brochures subversives à lire, imprimer, propager

A (RE)LIRE CES TEMPS-CI

Oui, mais au fond, qu’est-ce que vous voulez ?

Ces quelques lignes ont été écrites en juillet 2004 par un anarchiste italien. Frappé par la répression comme d’autres compagnons à travers tout le pays, il se trouvait alors incarcéré à la prison de Trento.

C’est au cours de ce séjour qu’il en a profité pour jeter sur le papier ces brèves réflexions, destinées à donner une première réponse à tous ceux qui, inlassablement, finissent par demander « Oui, mais au fond, qu’est-ce que vous voulez ? ». Elles ont ensuite été publiées dans une feuille de critique sociale du coin, Adesso.

Ni bréviaire du petit anarchiste contemporain comme se plaisent à en imprimer quelques éditeurs (un marché s’est semble-t-il réouvert depuis les émeutes de Gênes en juillet 2001), ni guide à conserver chez soi entre deux auteurs très 19e siècle comme on les aime dans certaines organisations, il s’agit au contraire d’un texte qui, tout en se revendiquant d’une éthique anarchiste, cherche à poser en quelques lignes la vie pour laquelle nous nous battons, « conscient que ce que nous voulons ne peut que “porter la panique à la superficie des choses” ».

Comme des pierres jetées sur l’eau et dont les cercles s’agrandiraient à l’infini.

Traduit de l’italien.
Adesso, feuille de critique sociale - Rovereto, 6 septembre 2004, numéro 19.

auteur-e : Adesso

publié le 3 octobre 2007

formats : (HTML) (PDF,38.1 ko)

DOSSIER

Mauvaises intentions

Dossier "antiterrorisme vs. mouvance anarcho-autonome".

publié le 29 février 2012

formats : (HTML) (PDF,331.8 ko) (PDF,58.8 ko) (PDF,288.9 ko) (PDF,73.6 ko) (PDF,42.4 ko)

LA DERNIÈRE BROCHURE

Manuel de survie en garde à vue

Manuel de survie en garde à vue

Ce manuel est à mettre entre toutes les mains, tant il est vrai que la garde à vue fait partie de la culture policière française.

Son but est de donner corps à une généralisation du silence, à l’extension la plus universelle possible du sabotage du travail policier. « Coupable » ou pas, là n’est pas la question : la mise à l’amende et l’enfermement, nous ne les souhaitons à personne. Liberté et impunité pour tous !

Sommaire :

- Notes préliminaires
- Pour commencer, une certitude : se taire c’est enrayer la machine policière-judiciaire
- Premiers conseils : éviter les pièges les plus grossiers
- Pourquoi se taire ? Quelques idées reçues à abandonner
- Mises en situation : il ne faut pas prendre les flics pour plus bêtes ou plus malins qu’ils ne le sont
- Les armes de l’ennemi : petites techniques de manipulation policière
- Corollaire : ne pas parler, ne pas signer
- Réussir à tenir : temporiser, enrober son silence
- En résumé : garder le silence, rester alerte, saboter le travail des flics

auteur-e : Anonyme

publié le 20 octobre

formats : (PDF,696.2 ko) (PDF,704.2 ko) (HTML)