THEMES

Corps, santé

22 octobre 2016 - Anne Dutruge

Accouchement et patriarcat médical. Épisiotomie

(HTML) (PDF,195.2 ko) (PDF,580.5 ko)

Texte de 1995 sur l’épisiotomie en France, écrit dans une perspective antipatriarcale. Au sommaire :
- L’épisiotomie, pour qui, pourquoi ?
- Épisiotomie et pratiques sexuelles féminines en Occident
- Épisiotomie et « mutilations sexuelles »
- Épisiotomie et peur du sexe des femmes
- Épisiotomie et réappropriation de la maternité
- Épisiotomie et problématique de la paternité
- Épisiotomie et médecins
- Conclusion

« L’épisiotomie est un geste banal qui ne provoque aucun débat réel dans la pratique quotidienne des maternités. Pourtant (...), les bases scientifiques préconisant ce geste sont remises en question. Ces controverses ont conduit quelques obstétriciens à pratiquer certains travaux mettant en doute l’opportunité d’une épisiotomie de principe chez les femmes accouchant pour la première fois. Elle n’est nécessaire qu’en cas de risque de grosse déchirure ou si la durée de l’expulsion est trop prolongée. »

4 juillet 2016 - Anonyme

Mauvaise blague

(HTML) (PDF,523.7 ko) (web)

J’ai 32 ans et je ne veux pas d’enfant. J’en suis sûre, si je regrette j’y penserai quelques jours, mais je ne pourrai rien y faire, alors je ferai autre chose. C’est exactement ce que je veux, je veux faire autre chose, je ne veux pas d’enfant. Depuis quatre ans j’arpente le pays de gynéco en gynéco, avec la brochure « stérilisation à visée contraceptive » à la main. Cette brochure est publiée (mais presque pas diffusée) par l’État depuis la loi n°2001-588 du 4 juillet 2001, date de la prétendue autorisation pour toutes personnes majeures de faire une « stérilisation à visée contraceptive ».

Je ne veux pas de contraception, je ne veux pas être une machine à produire des enfants, il existe des moyens pour arrêter cette fonction, je veux une stérilisation. Il y a quatre mois de ça, un chirurgien gynécologue de l’hôpital Arnaud de Villeneuve à Montpellier a accepté de me faire cette opération. J’ai suivi tout le protocole, quatre mois de délai de réflexion, un nouveau rendez-vous, la date d’opération est fixée. Je m’y prépare, je suis contente. 48 h avant l’opération, coup de fil du chirurgien, l’opération est annulée, ordre de sa hiérarchie. Son service s’occupe de la « fécondité de la femme ». Il n’y a pas, même au niveau national, de service pour la stérilisation des femmes et c’est bien ça le problème. Enfin, il y a plusieurs problèmes.

Texte anonyme, rédigé début 2012.

6 juin 2016 - Anonyme

Sans retenue, nous fêtons notre absence de retenue

(HTML) (PDF,3.6 Mo)

Témoinage d’une féministe / antifasciste bulgare paru en 2012 sur les liens entre culture de l’alcool et culture du viol.

"Être saoul ne légitime pas de participer à la culture du viol et je n’ai aucune envie de vivre dans une société/scène/milieu qui accepte des abus sexuels qu’ils soient verbaux ou physiques.
Je n’ai pas envie de devoir me résigner, que je doive quitter l’endroit en question, alors même que je ne crée pas le problème. Non le problème ce n’est pas moi, ni même l’alcool mais c’est ce que nous faisons de nous. Ce que l’on s’inflige collectivement en se soumettant à la norme de la culture alcoolisée.
"

17 mai 2016 - Auto-défense gynéco

S’armer jusqu’aux lèvres !

(HTML) (PDF,22.4 Mo) (PDF,22.3 Mo)

Quelques outils d’auto-défense gynécologique à l’usage de toutes les femmes*

Nous sommes très nombreuses à vivre nos consultations gynécologiques comme des moments pénibles, culpabilisants, ou même humiliants. Nous sommes nombreuses à y avoir subi des gestes déplacés, douloureux, des remarques choquantes, des attitudes blessantes, voire des abus notoires.

En même temps, dans l’histoire de notre corps, les gynécologues sont parfois les premières personnes à toucher et à observer notre sexe, avant même que nous l’ayons nous-mêmes exploré, avant même que des personnes que nous avons choisi-es le regardent, le touchent, lui apportent de la tendresse, du plaisir.

Pourtant, on n’en parle pas souvent. On s’habitue à l’idée d’une surveillance régulière, d’un passage obligatoire sur les étriers. On se croit alors parfois obligées, lors des consultations gynécologiques, de subir certaines pratiques brutales, certaines violences déguisées en protocoles médicaux, et on finit par les considérer comme banales, ordinaires.

L’idée de cette brochure est née de rencontres entre des femmes qui cherchent à se réapproprier leur corps en échangeant ensemble des connaissances, des pratiques d’autonomie et des discussions autour de la sexualité et de la santé. Des femmes qui en ont eu ras-le-bol des médecins et des labos pharmaceutiques. Des personnes qui partagent un commun féministe et cherchent à résister contre toutes les formes de domination (liée aux différences de genre, de classe, de couleur, de sexualité, de force physique, de bagage culturel et linguistique, d’âge, de lieu, de mode de vie, etc.).

*Et à toute personne qui a un vagin et qui a besoin de s’adresser parfois à un(e) gynécologue.

26 mars 2015 - Starhawk

Le temps des bûchers

(HTML) (PDF,8.3 Mo) (PDF,8.3 Mo) (web)

Extrait de Femmes, Magie et Politique, il s’agit d’une analyse de la chasse aux sorcières au travers des thèmes de l’expropriation de la terre, de l’expropriation de la connaissance et de la guerre à l’immanence.

4 janvier 2015 - Anonyme

Dialogue avec ma vulve

(HTML) (PDF,102.4 ko) (PDF,104.4 ko)

Texte de novembre 2014, sur la sexualité féminine et la pression sociale.

Le doigt du Social se fourre partout... et même entre ma vulve et moi !

25 novembre 2014 - Béatrice Cascales , Laëtitia Négrié

La grossesse et l’accouchement : histoire d’une maladie pas comme les autres

(HTML) (PDF,143.9 ko) (PDF,149.1 ko)

« Les luttes pour l’accès à la contraception et à l’IVG donnent l’illusion aux femmes qu’elles contrôlent entièrement leur fécondité. En réalité, il semble que la maîtrise de la fécondité se limite encore à la décision de poursuivre ou d’interrompre une grossesse. En effet, le droit à disposer de son corps dans le cadre de la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement ne peut s’exercer librement, ce qui ré-assigne les femmes à une simple fonction reproductive. Ces événements de vie mettent entre parenthèses leur statut de sujet pensant et sensible, car ils sont sous l’emprise du pouvoir médical qui nie les droits les plus fondamentaux à disposer de son corps et à choisir ce qui est bon pour soi. Le pouvoir médical peut parfois faire terriblement violence. »

Synthèse partielle réalisée par Béatrice Cascales et Laëtitia Négrié à partir du mémoire de Conseil Conjugal et Familial écrit par Laëtitia Négrié « Enfanter où je veux, comme je veux – Plaidoyer pour l’extension des luttes féministes pour le droit à disposer de son corps » – Planning Familial de Montpellier, 2011.

6 mai 2013 - Oeil pour oeil

Contre les implants auditifs

(HTML) (PDF,14.2 Mo) (PDF,5.1 Mo)

En décembre 2010, un projet de loi voté à l’Assemblée Nationale rend obligatoire le dépistage de la surdité chez les nouveaux-nés âgés de trois jours. Interprète en langue des signes, je côtoie la communauté sourde depuis une vingtaine d’années. De cette place d’interprète, je pense nécessaire de faire connaître à ceux qui entendent les menaces qui pèsent sur cette communauté, menaces qui sont liées à la médicalisation de nombreux aspects de notre vie.
Oeil pour oeil, avril 2012.

Sommaire :
- Les sourds résistent et signent
- Loi sur le dépistage précoce de la surdité (extrait)
- « Vous, presque tous, nous regardez comme des malades ! »
- Un peuple silencieux se lève, comment le faire en le faisant parler ?
- « Tu fais pas d’effort pour entendre »
- Détruire une communauté
- Quelques lectures…

3 août 2012 - Guy Debord

La planète malade

(HTML) (PDF,639.8 ko) (PDF,101.5 ko) (web)

La « pollution » est aujourd’hui à la mode, exactement de la même manière que la révolution : elle s’empare de toute la vie de la société, et elle est représentée illusoirement dans le spectacle. Elle est bavardage assommant dans une pléthore d’écrits et de discours erronés et mystificateurs, et elle prend tout le monde à la gorge dans les faits. Elle s’expose partout en tant qu’idéologie, et elle gagne du terrain en tant que processus réel.
Guy Debord, 1971.

4 juin 2011 - Collectif

Réflexions autour d’un tabou : l’infanticide

(HTML) (PDF,747.5 ko) (PDF,5.1 Mo)

Aujourd’hui et ici, dans nos sociétés occidentales modernes, des femmes de tous les âges et tous les milieux sont emprisonnées sous l’accusation d’infanticide - nous parlons ici de néonaticide. Leurs vies et leurs personnalités sont décortiquées par des spécialistes de toute sorte, elles sont malmenées dans les médias et maltraitées par l’opinion publique.
Comment peut-on croire qu’il y ait parmi nous, les femmes, des « anomalies sociales » à soigner ou à enfermer ; les autres femmes n’auraient rien à voir avec cette histoire de souffrance et de solitude, elles ne seraient pas traversées par les mêmes contraintes liées à la maternité et à la domination des hommes sur les femmes ?
Nous, les huit femmes qui avons écrit cette brochure, de situations et d’âges divers, affirmons que tout le monde, femmes et hommes, dans cette société, est concerné par cette histoire. En analysant ce qui nous formate dans la sexualité et ce qui nous contraint dans la maternité, nous voulons en finir avec le tabou de l’infanticide.

Ouvrage collectif paru en juillet 2009.

27 mars 2011 - Roger Belbéoch

Les comprimés d’iode

(HTML) (PDF,46.9 ko) (PDF,53.1 ko)

« La décision de distribuer des comprimés d’iode stable au voisinage des centrales nucléaires françaises a donné lieu à des commentaires d’experts médicaux très proches du lobby nucléaire, pour qui seuls les iodes radioactifs auraient des effets néfastes sur la santé (du moins, c’est ce qu’ils prétendent dans les médias). Ainsi, en prenant ces comprimés d’iode stable, en cas d’accident grave, la population serait totalement protégée. »

Texte extrait de la Lettre d’information du Comité Stop Nogent-sur-Seine, n° 77 (Septembre 1997).

14 décembre 2010 - Queer Nation

Queer Nation Manifesto

(HTML) (PDF,333.6 ko) (PDF,341.9 ko)

Queer Nation était un groupe transpédégouine radical fondé en mars 1990 à New York aux Etats Unis par des militantEs d’ACT UP. Les quatres actvistes à l’origine du groupe étaient outragéEs par l’augmentation de la violence homo et lesbophobe dans les rues et les préjugés dans les arts et les médias. Le groupe est connu pour ses stratégies « dans ta face », ses slogans, et la pratique du « outing » (le fait de révéler publiquement, sans son consentement, qu’une personnalité a des relations homosexuelles). Queer Nation était un groupe d’action directe, se démarquant ainsi des associations lesbiennes, gaies, bi et trans assimilationnistes.

Le texte suivant est un manifeste initialement distribué en 1990 par des personnes marchant aux côtés du contingent d’Act Up à la Gay Pride de New York.

16 juin 2009 - Les Farfadettes

Plaisirs de femmes

(HTML) (PDF,17.3 Mo)

Réflexions et témoignages de femmes, sur nos sexualités, nos corps, nos plaisirs, nos blocages, nos aventures heureuses et malheureuses...

10 mai 2009 - Les Farfadettes

Les témoignages des chattes

(HTML) (PDF,3.7 Mo)

Textes sur le corps et la sexualité des femmes :

Au départ, on avait envie de monter les "Monologues du Vagin" de Eve Ensler. On les a travaillé, et puis, au fil du temps, on a rajouté un texte par ci, un texte par là dans le spectacle... Des textes qui nous parlaient, des textes dont, nous semblait-il, le thème était moins abordé dans les "Monologues du Vagin". On les a rassemblés ici dans les "Témoignages des Chattes".

30 septembre 2008 - Collectif

Avorter

(HTML) (portfolio) (PDF,3.5 Mo)

Cette brochure est le fruit d’un travail de recherche sur les luttes et les conditions d’avortement depuis les années 1960. Nous* avons travaillé à partir d’archives et d’entretiens avec d’ancienNEs militantEs pour la liberté et la gratuité de l’avortement afin de plonger dans l’histoire d’un mouvement social des plus importants : celui des femmes et collectifs féministes qui se sont battuEs pour que chacune ait la possibilité d’avorter quand et où elle le souhaite, sans culpabilisation, sans trafic financier, sans danger pour sa vie et ses éventuelles futures maternités.

Cette brochure est la synthèse d’un travail de recherche édité aux éditions Tahin Party : Collectif IVP, Avorter, histoires des luttes et des conditions d’avortement des années 1960 à aujourd’hui.

*Nous : un collectif féministe non mixte grenoblois, minoritairement issues de classes Pauvres ; blanches ; valides ; RMIste, sans profession, étudiante en médecine ou en sociologie...

Pour toute remarque, info, désir de rencontres... : ivp at boum.org (Interruption Volontaire du Patriarcat).

13 mars 2008 - Guy de Maupassant

La mère aux monstres

(HTML) (PDF,2.3 Mo) (PDF,682.4 ko)

Une nouvelle de Maupassant, d’abord, « La Mère aux monstres », où la société masculine et capitaliste crée des corsets, qui créent eux-mêmes des monstres. Corset de bourgeoise, corset de paysanne : la mutilation traverse les classes. Où se trouve alors la responsabilité de cette monstruosité qui écorche la vue ?

Une courte étude, ensuite, quelques pistes de lectures pour réfléchir sur les sens possibles de la mise en scène d’une société corsetée, tant par ses valeurs que par ses individus.

13 février 2008 - Les Farfadettes

La menstruation

(HTML) (PDF,340.4 ko)

Regroupement de trois petits textes sur la menstruation et les alternatives aux produits jetables, une critique du marché de la protection périodique et une petite histoire des règles.

13 février 2008 - Les Farfadettes

DIY pads

(HTML) (PDF,285.2 ko) (PDF,2.1 Mo)

Petit guide de couture à l’usage des débutantes pour confectionner soi-même ses serviettes périodiques en tissu (patrons inclus).

30 janvier 2008 - Eve Ensler

Les monologues du vagin

(HTML) (PDF,2.4 Mo)

Voici le lieu pour penser à nos vagins, pour apprendre grâce à ceux des autres femmes, pour écouter des histoires et des points de vue, pour répondre à des questions et pour nous en poser. Voici le lieu pour s’affranchir des mythes, de la honte et de la peur. Voici le lieu pour s’entraîner à dire le mot, parce que, comme chacun sait, c’est le mot qui fait avancer et c’est le mot qui rend libre. "VAGIN".

30 juillet 2006 - Collectif

Oppression et libération de la grosseur

(HTML) (PDF,557.9 ko) (web)

Les éditions turbulentes proposent ici un recueil de textes sur l’oppression de la grosseur, avec surtout des textes écrits par des féministes lesbiennes radicales.

Au sommaire :
- Introduction des Editions Turbulentes
- Nos corps sont politiques ! : grossophobie#
par Kangara Alaezia
- Oppression et libération de la grosseur : quelques notions de base*
par Judith Stein
- La grosse illusion ou le contrôle des corps comme forme de contrôle social*
par Vivian Mayer
- A propos d’une mythologie scientifique : la maladie de l’obésité*
par Johanne Coulombe, Pascale Noizet et Louise Turcotte
- Manifeste pour la libération des personnes grosses*
par Judy Freespirit et Aldebaran
- Une torche sert à éclairer ; une "grosse torche" à insulter ou C’est dans la tête qu’on est grosse ! Hommage à LG5*
par Marie-Michèle

Le texte suivi de # est extrait du n°3 (hiver 2000-2001) de Onward (anarchist news, opinion, theory, and strategy of today).
Les textes suivis de * sont extraits du n°23 (décembre 1992) de Amazones d’Hier, Lesbiennes d’Aujourd’hui (revue d’information et de réflexion politique produite par des lesbiennes radicales), intitulé "La grosseur : obsession ? Oppression !".

15 juin 2006 - Emilie Lamotte , Shalazz

Emilie Lamotte [1877-1909]

(HTML) (PDF,1.7 Mo)

1877-1909 : Emilie Lamotte. Anarchiste, ancienne institutrice, néo-malthusienne, auteure de brochures sur l’éducation et la contraception, d’une pièce de théâtre, rédactrice au Libertaire et L’anarchie, propagandiste, peintre et dessinatrice, milieu-libriste, nomade en roulotte et volage... Voici quelques uns de ses textes sur l’éducation, la contraception, l’amour, parus entre 1905 et 1911, brochures, articles de presse ou pièce de théâtre.

16 décembre 2004 - Richard Monvoisin

Elixirs floraux de Bach - Quintessence d’une illusion

(PDF,892.5 ko)

Texte d’analyse zététique (méthode de recherche fondée sur le doute et la vérification des informations) sur ces fameuses fleurs de Bach, qui sont présentées par leurs vendeurs comme des solutions-miracles à une variété étendue de nos maux...

9 août 2004 - Zig

La Culture du Valide (occidental)

(HTML) (PDF,168.5 ko)

Tu es une personne valide et tu n’y as jamais tant réfléchi jusqu’à cette phrase ?

Tu te dis que ça doit être (trop) dur de vivre en tant qu’handicapé-e, genre tu pries pour ne (surtout) jamais l’être ?
Tu admires le courage quasi héroique des handicapé-e-s ? (mais Batman reste ton super héros)
Tu te rassures avec le Téléthon et ce que te racontent les médias quant aux avancées en matière de handicaps ?

Tu hésites à savoir si un-e handicapé-e est ultra débile ou hypra intelligent-e ? (cherche encore...)
Tu as un-e pote handicapé-e et c’est trop cool pour toi de le dire ?

Tu es une personne handicapé-e et tu te sens dans une société faite pour et par les valides ? tu te demandes si le bug c’est toi ou cette société ?

Tu vois des marches partout ? (ne te sens pas parano !)
Satan est en toi ? (ouais ouais !)
T’es terriblement sexy et les valides ne le voient pas ?
Ton héros c’est le Dr Charles Xavier ?

... le validisme ça te concerne !

6 mars 2004 - Collectif antipatriarcat de Lille , Collectif antipub 59

Contre le publisexisme

(HTML) (PDF,66.2 ko)

Bref décryptage des relations entre publicité et patriarcat.