BROCHURES

Berne (Suisse) : salon du livre anarchiste, les 24-26 septembre 2021

info[at]buechermesse.ch

Mis en ligne le 8 septembre 2021

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez :

Pendant 11 ans, nous avons organisé chaque année un salon du livre anarchiste, sauf l’année dernière où nous avons dû l’annuler en raison du coronavirus. D’abord à Winterthour, puis plusieurs fois à Bienne, à St-Imier en 2012 et à Berne ensuite, nous avons invité des maisons d’édition, des collectifs et des écrivain·es anarchistes, libertaires et antiautoritaires de plusieurs régions linguistiques à venir présenter et vendre leurs livres et brochures. L’annulation de l’édition 2020 était frustrante, mais nous ne nous laissons pas décourager ! Du 24 au 26 septembre 2021, le salon du livre anarchiste aura bien lieu, quoique dans un format adapté aux circonstances. Et l’année prochaine, nous retournerons à St-Imier pour les prochaines rencontres internationales de l’anarchisme !

Nous ne résumerons pas ici l’entier de l’histoire des salons du livre anarchistes, ni au niveau international ni en Suisse (les personnes intéressées peuvent la lire sur notre site internet buechermesse.ch). Disons simplement que l’idée de combiner des stands de livre avec des discussions et présentations est d’abord apparue à Londres, puis a voyagé dans de nombreux pays. Une personne ayant participé à l’organisation des premiers salons en Suisse, presque depuis presque le début, se rappelle : « Après une première édition à grand succès à Winterthour, le salon du livre a déménagé à Bienne. La ville, située sur le « Röschtigraben », s’y prêtait bien puisqu’aussi bien les francophones que les germanophones pouvaient s’y faire comprendre dans leur langue. »

Depuis, notre salon du livre n’a cessé de croître, de nouveaux contacts se sont noués et de fructueux échanges se sont mis en place avec les organisatrices·teurs d’autres salons du livre anarchistes. Plusieurs fils rouges traversent cependant les années : les échanges ont toujours occupé une place centrale, et nous espérions chaque année jouer le rôle de lieu de rencontre. Dès le début, le salon n’était pas uniquement constitué de stands de livres et de discussions, mais proposait aussi des repas, un bar et des concerts. Le choix des lieux prenait donc en compte ce besoin d’espace pour les moments conviviaux.

Nous avons également organisé chaque année une série de présentations de livres et de projets, des ateliers et des discussions. Dans le but d’élargir notre propre horizon et de ne pas se contenter de n’inviter que des personnes issues de nos cercles de connaissances, nous avons décidé il y a quelques années de nous donner pour chaque édition un thème spécifique et de chercher des lieux, des projets, des livres et des personnes en lien avec ce thème. Nous nous sommes d’abord concentré·es sur des régions géographiques (la Scandinavie, les Balkans, le bassin méditerranéen), puis sur des questions et problématiques spécifiques (« Collective ! Anarchie en action » ; « Produire, distribuer, manger »). Même si nous avons parfois constaté que nombre de participant·es au salon ne s’étaient même pas rendu compte qu’il y a avait un thème, nous avons du plaisir à chercher de nouveaux contacts et de nouvelles thématiques, qui nous aident à créer des programmes intéressants. En septembre de cette année, nous nous consacrerons donc au travail et au jeu.

Nonobstant, nous avons toujours essayé de ne pas perdre de vue que c’était bien les écrits qui devaient rester au centre du salon : une bonne partie des activités consiste toujours en des présentations de livres ou des lectures. La proposition d’amener et de lire ses propres textes a par contre été saisie par si peu de personnes (aucune en fait...) que nous avons finalement supprimé ce point du programme. Tout comme nous proposons toutes les activités en français, allemand et anglais (avec une traduction simultanée dans les autres deux langues), nous nous efforçons d’accueillir des stands de livres et de brochures dans ces trois langues au moins. Ce qui n’est pas toujours simple, puisqu’il faut non seulement les stands, mais aussi le public : pour des maisons d’édition et collectifs italophones, sans public italophone, le long trajet n’en vaut pas la peine et illes s’ennuient derrière leur stand... L’italien reste un peu notre point faible. En ce qui concerne la balance entre le français et l’allemand, nous sommes très content·es d’avoir déjà vécu plusieurs éditions avec un plus grand nombre de stands et de public francophones que germanophones !

Un autre objectif – qui est en même temps un défi – a toujours été d’organiser un événement qui soit intéressant et pertinent pour le mouvement anarchiste en Suisse, mais aussi qui puisse attirer des personnes qui viennent simplement par curiosité ou qui sont confrontées à l’anarchisme pour la première fois. Nous choisissons délibérément des lieux qui ne sont pas explicitement connotés « anarchiste », pour conserver la plus grande accessibilité possible pour des personnes sans lien préexistant avec l’anarchisme. Et même si nous nous posons régulièrement la question de la pertinence de ce choix, les espaces anarchistes sont de toute façon souvent trop petits, car les stands nécessitent beaucoup de place et de lumière, sans parler de notre besoin de salles pour les discussions, le bar, les repas, etc.

Le nombre élevé de participant·es aux deux dernières éditions, qui nous a fortement réjoui, nous a finalement amené à chercher un lieu encore plus grand. En 2021, le salon aura donc lieu pour la première fois dans la maison de quartier « Tscharnergut », à Berne Bethlehem.

Ce ne sera pas la seule nouveauté. Le salon a certes évolué d’année en année (notamment avec l’introduction d’une crèche autogérée, d’une station de radio, du prix libre au bar et pour les repas ainsi que d’une accessibilité plus grande pour les personnes à mobilité réduite), mais il y aura probablement plus de changements en 2021 que d’habitude : nous souhaitons en effet conserver au mieux les éléments que nous aimons tant (les échanges, les contacts, les livres, les repas, le bar, la musique), mais nous voulons également respecter les mesures nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus. Cela signifiera probablement qu’il y aura moins de stands et plus d’espaces entre eux, moins de personnes pouvant participer aux différentes activités en même temps, un nouveau concept pour le bar et les repas, uniquement des places assises pendant le concert et bien d’autres contraintes que nous ne pouvons pas encore prévoir.

Nous espérons pourtant que le jeu en vaille la chandelle, et que notre travail portera ses fruits ! Si vous voulez vous inscrire avec un stand ou proposer une discussion, une présentation ou un atelier, vous pouvez nous écrire à info@@@buechermesse.ch. Vous pouvez également consulter régulièrement notre site internet, où nous publierons sous peu le programme et communiquerons aussi, dans le pire des cas, l’annulation du salon.

Longue vie au salon du livre anarchiste !

Programme :

- Vendredi 24 septembre 2021

De 17h à 23h : stands de livres et bar
De 18h à 20h : Présentation du livre La Ligue d’action du bâtiment. L’anarchisme à la conquête des chantiers genevois dans l’entre-deux-guerres
De 20h à 21h : souper
21h : concert de Pin Noir (Bienne/ Dark folk for dark souls)

- Samedi 25 septembre 2021

De 10h à 21h : stands de livres et bar
De 11h à 13h : ateliers arts martiaux // présentation du livre Rebellisches Berlin
13h : repas de midi
De 14h à 16h : Présentation du livre Workers’ Inquiry and Global Class Struggle : Strategies, Tactics, Objectives // Présentation : Libération de l’argent et de la propriété – Organiser la reproduction sans domination
De 16h à 18h : Jouer ! Avec les Kommunikatzen // L’usine Viome en Grèce : une utopie vivante
18h : souper
19h : projection du film Radical Resilience
De 19h à 23h : soirée jeux

- Dimanche 26 septembre 2021

De 10h à 16h : stands de livres et bar
De 10h à 13h : brunch
De 11h à 13h : présentation Corona Solifon
De 13h à 15h : Les travailleur·euses de la santé en lutte

Plus d’infos sur buechermesse.ch.

info[at]buechermesse.ch