ailleurs


Strasbourg : salon des éditeurs indépendants, du 28 avril au 1er mai 2018

mis en ligne le 24 avril 2018.

Voici le programme de la fête du Molodoï, du samedi 28 avril au mardi 1er mai, au 19 rue du Ban de la Roche, à Strasbourg.

De 14h à 19h (entrée libre) :
- Stands éditeurs indépendants, illustration, critique sociale...
- Tables de presse militantes
- Fanzinothèque en consultation
- Atelier fanzine : création d’un fanzine collectif au risographe
- Ecoutes radiophoniques (14h30 : « Aucune terre en vue, aucune mer non plus d’ailleurs », pièce de théâtre radiophonique // 16h15 : de « Radio verte Fessenheim » à « Radio Klaxon », une brève histoire des radios en lutte // 18h : « Rock Against Police »)

De 19h à 20h30 :
- Bouffe prix libre, en compagnie de Food not Bombs et de la Friterie du Progrès

A partir de 21h (entrée prix libre) :
- Zad Cokar ouvrira un bal bizarroïde
- Les Chevals Hongrois rapperont « Le Condamné à Mort » de Jean Genet

De 14h à 18h (entrée libre) :
- Stands éditeurs indépendants, illustration, critique sociale...
- Tables de presse militantes
- Fanzinothèque en consultation
- Atelier fanzine : création d’un fanzine collectif au risographe
- Linogravure enragée

A 17h (entrée libre) :
Présentation du livre « L’épopée alsacienne du Dreyeckland », de Jocelyn Peyret, suivie d’une discussion avec l’auteur sur les résonances de ces luttes des années 1970 avec les luttes actuelles.

Dès 20h, concerts Irish Punk (PAF 8 euros) :
- Paddy and the Rats (Hongrie)
- Pipes and Pints (République Tchèque)
- Akab Irish (Strasbourg)
- The Flouk’s (Strasbourg)

Après la manif contre le Travail au centre-ville de Strasbourg.

- 12h : Bouffe prix libre

- 15h (entrée libre) :
Présentation croisée de « Trimards - ’pègre’ et mauvais garçons de Mai 68 » de Claire Auzias (trimards à Lyon, loulous à Grenoble, zonards à Nantes, katangais à Paris... Ce lumpenprolétariat était l’autre face de la révolution) et « Voyage en Outre-Gauche » de Lola Miesserof (une exploration de l’« archipel outre-gauche », mouvement hétérogène allant des anars indépendants à l’ultra-gauche en passant par les situationnistes au cours des années post-68), suivie d’une discussion ouverte avec les auteures, jusqu’à l’apéro !

Au plaisir de vous y retrouver !