BROCHURES

Dijon : programme de la bibliothèque de l’espace autogéré des Tanneries (novembre-décembre 2009)

Infokiosque des Tanneries (première parution : novembre 2009)

Mis en ligne le 29 novembre 2009

Thèmes :

Formats : (HTML)

Version papier disponible chez : Infokiosque des Tanneries (Dijon)

Version mise en page du programme disponible en téléchargement :
http://squat.net/tanneries/document...

Faut pas payer !

La bibliothèque des Tanneries vous invite, en cette fin d’année, à explorer les rouages économiques et l’extraction de la plus value, les offensives pour prendre sans compter ou pour la gratuité, voire d’audacieuses projections sur des formes de sociétés d’où les rapports marchands auraient été évacués, les mercredis à partir de 17h.

* * *

Mercredi 25 novembre 2009
"Micropolitique des groupes"

Suite de la semaine précédente. Où comment construire des autonomies désirantes face à la bio-politique et au militantisme autoritaire.

* * *

Mercredi 2 décembre
"L’ennemi intérieur"
De Mathieu Rigouste, février 2009, Éd. La Découverte
...dans le cadre de journées de soutien à la caisse de solidarité & à RUSF

La France des années 2000, comme de nombreux pays, a vu se confirmer un modèle de contrôle censé protéger la population contre la prolifération, en son sein, de « nouvelles menaces » : islamisme, terrorisme, immigration clandestine, incivilités, violences urbaines... Et pour justifier cet arsenal sécuritaire, un principe s’est imposé : désigner l’« ennemi intérieur ». Retraçant l’évolution des représentations de l’ennemi intérieur dans la pensée d’État depuis les années 60, il explique comment, des territoires colonisés d’hier aux quartiers populaires d’aujourd’hui, la Ve République a régénéré un modèle d’encadrement fondé sur la désignation d’un bouc émissaire socio-ethnique. À travers l’étude minutieuse des étapes de la lutte antimigratoire et de la structuration de l’antiterrorisme, il révèle l’effrayante évolution du contrôle intérieur, de ses dimensions médiatiques et économiques, ainsi que la fonction de l’idéologie identitaire dans la mise en œuvre du nouvel ordre sécuritaire.

Suivi de la réunion d’activité mensuelle de l’espace autogéré à 19h30, together with a brunch ainsi qu’une auberge espagnole. Olé !

* * *

Samedi 5 décembre
"Feu aux centres de rétention"
...avec une partie des auteur·e·s

Carte blanche à certain-e-s des auteur-e-s de cet ouvrage collectif, dont l’intervention débutera avec le film « Balade au bois » (2009, 8min) sur Vincennes, son « exposition coloniale », son centre de rétention... Le livre, qui retrace par des témoignages les six mois ayant précédé l’incendie du CRA de Vincennes en juin 2008, a été publié en soutien aux personnes inculpées suite à cet incendie. Insécable des luttes qui durent depuis à l’intérieur comme à l’extérieur des centres, et ce dans tout l’Europe. Présentation suivie d’un repas, d’un concert et d’une boum.
Retrouvez le programme détaillé sur http://brassicanigra.org/ !

* * *

Mercredi 9 décembre
"Antimanuel d’économie"
De Bernard Maris - 2009, Editions Bréal

Antimanuel d’économie, ou petit manuel d’anti-économie ; l’auteur, économiste et journaliste en son état à Charlie Hebdo, nous livre une analyse concrète du système capitaliste, sans tomber dans la traditionnelle critique de ses dérives. Livre abordable pour qui n’est pas économiste, il cible les failles économiques du système par son noyau dur : le marché.
Prenant pour référence des auteur-e-s de tous horizons (aussi bien des économistes tels que Keynes ou Ricardo, mais allant piocher également chez Orwell, Montesquieu, ou Beigbeder), il vise à détruire les rapports marchands, retrouver le sens de la gratuité. Ce qui est le plus intéressant ici est sans doute le fait que l’auteur se serve des principes même du capitalisme pour sa satyre, ainsi que de ses plus grands écrivains.

* * *

Mercredi 16 décembre
"Abrégé du Capital de Karl Marx"
De Carlo Cafiero, 2008, Éditions du Chien Rouge

Quand on évoque le Capital de Karl Marx, on pense à un gros bouquin sûrement fort intéressant mais un peu indigeste. Et c’est effectivement un gros bouquin fort intéressant et un peu indigeste, d’où l’intérêt de cet abrégé. L’autre intérêt, c’est qu’il est écrit par Carlo Cafiero, qui a su saisir ce qu’il y avait de puissant dans la critique marxiste du capitalisme tout en ne tombant pas dans ses travers autoritaristes, lui qui se revendiquait de l’anarchisme. Cette lecture sera l’occasion de découvrir ou de se rafraîchir la mémoire sur les bases de la théorie marxiste du Capital, la marchandise, la plus-value, l’accumulation primitive, etc., et aussi de discuter de son actualité et, soyons fous, de son éventuel dépassement.

[Lire également, du même auteur, Anarchie et communisme.]

* * *

Mercredi 23 décembre
"Lucio, ma morale anarchiste"
2005, Éditions libertaires

Lucio est un maçon espagnol immigré à Paris et issu de la résistance antifranquiste : braqueur, expropriateur, récupérateur et faux monnayeur de génie. En 1979, il passe à la vitesse supérieure et fait imprimer pour plusieurs milliards d’anciens francs de travellers chèques. Ce sera le début des ennuis et de la légende, car devant l’ampleur et la qualité de l’arnaque, la First National City Bank en sera réduite à mettre genou à terre et à négocier. Ce livre écrit par Lucio nous raconte cette saga à la Robin des bois, tapissée de rencontres avec les GARI, des militants d’Action Directe et d’ETA, Che Guevara, des voyous et des ministres... mais il nous raconte également le pourquoi : vols entièrement reversés à des groupes d’action, des syndicats, des caisses de grève, pour soutenir des prisonniers...
C’est ce que Lucio appelle sa morale anarchiste, une morale selon laquelle voler les riches pour la révolution est un devoir.

Espace autogéré des Tanneries
17 bd de Chicago, 21000 Dijon

http://squat.net/tanneries/

Infokiosque des Tanneries