BROCHURES

La légende de Noël dédiée aux petits-enfants de l’an 3000 (ou plus)

Albert Libertad (première parution : décembre 1899)

Mis en ligne le 24 décembre 2015

Thèmes : Anarchismes, anarchie (99 brochures)

La légende de Noël dédiée aux petits-enfants de l’an 3000 (ou plus)

Il était une fois, il y a bien longtemps de cela, vers l’an 1900, un gros amas de pierres et de boue que les naturels d’alors appelaient Paris.

C’était la capitale d’un pays favorisé par un climat tempéré et où les céréales, les vignobles, les plus beaux fruits poussaient en abondance.

En s’approchant de ces amas de pierres, vainquant les odeurs pestilentielles qui s’en dégageaient, on le voyait sillonné de voies de toute sortes : les unes larges, bondées de belles maisons ; les autres, étroites, avec, de chaque côté, rangées et serrées, des maisons aux allures de souricières.

Ce jour-là, l’année se terminait ; c’était fête par cette ville, mais la nature paraissait bouder et la neige tombait à gros flocons. Malgré cela, tout le long des rues, les magasins jetaient des flots de lumière et les yeux étaient attirés par des amas de victuailles bizarrement achalandés.

Albert Libertad, Le Libertaire n°8, 24-30 décembre 1899.